Connexion

Le sacrement des malades

Le sacrement de l'onction des malades n'est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissaient entendre les expressions "extrême onction" et "derniers sacrements". La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades, à l'article de la mort.

Aujourd'hui, il s'adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie, au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L'onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.

 

Pour les personnes hospitalisées, la demande est faite par la famille auprès de l'équipe de l'aumônerie de l'hôpital ou clinique.

Les familles peuvent aussi contacter l'équipe ou la paroisse si elles le jugent nécessaire

 

Indications pratiques cliquer ici